Strasbourg Deux—Rives
Accueil
Habiter
Vue perspective des bâtiments à Citadelle Sud et du pont André Bord. Crédits Agence TER.

Habiter

Permettre à chacun de trouver le logement qui correspond à ses moyens et à ses envies. Construire en s’inscrivant harmonieusement dans le paysage. Répondre aux nouveaux modes de vie… Entre ville, port et nature, les quatre quartiers en projet offrent à leurs habitants un cadre de vie généreux.

Le projet Deux-Rives contribue à limiter l’étalement urbain qui détruit chaque année des espaces naturels et agricoles. Les nouveaux quartiers prennent place sur d’anciennes friches portuaires et permettent ainsi de recoudre le tissu urbain entre la ville-centre et les rives du Rhin. Chacun des quartiers – Citadelle, Starlette, Coop, Rives et Port du Rhin – a son identité propre avec une variété de formes architecturales et de centres d’intérêt. Tous ensemble, ils forment un nouveau morceau de ville : accessible, mixte, à la fois intense et apaisé, riche de services de proximité et connecté au centre historique, au Neudorf comme au quartier étudiant à l’Esplanade.

Un habitat pour tous

Pour répondre aux besoins des ménages, de nouveaux logements sont nécessaires. En effet, nous vivons de plus en plus longtemps : la croissance démographique naturelle de Strasbourg (+0,5 % par an) représente une hausse de 1400 habitants chaque année. Et nous sommes de moins en moins nombreux dans nos logements : 2,7 personnes par foyer en 1975 contre seulement 2,2 aujourd’hui. La construction de nouveaux logements répond à la dynamique démographique strasbourgeoise. Elle permet de maintenir une offre suffisante pour maîtriser les prix et ne pas fragiliser le droit au logement.

L’exigence de qualité – pour les logements, le cadre de vie et leurs usages au quotidien – a guidé la conception. Elle se manifeste dans la Fabrique de la ville, dans l’esprit des lieux, entre ville-port et cité-jardin.

Des logements pensés pour tous les budgets :

  • 40% environ de logements aidés (logements locatifs sociaux, logements locatifs intermédiaire et logements en accession sociale)
  • 60 % environ de logements en accession libre

Et, à la Coop, plusieurs logements et ateliers réhabilités « brut à finir », et ainsi accessibles à un prix environ 1000 euros/m² inférieurs au prix du marché.

 

Un habitat pour tous les âges de la vie, dans des quartiers de proximité avec, par exemple :

  • des résidences pour étudiants à Starlette, à proximité directe du tramway et du quartier de la Coop
  • Des logements adaptés aux seniors ou aux personnes handicapées
  • Des logements atypiques en « colocation » (co-living)
  • Une diversité d’espaces partagés intégrés à chaque immeuble : toitures, terrasses et jardins, ateliers bricolage, espaces polyvalents mutualisés
  • 3 nouvelles écoles maternelle/primaire, 1 collège, des crèches, les grands équipements culturels de la Coop, 25 % d’activités et de commerces…

 


10 % d’habitat participatif

La démarche qui permet à un groupe d’habitants de concevoir, créer et gérer collectivement son habitat, se déploiera sur les 4 quartiers, et notamment dans le cadre d’auto-promotions sur le quartier Citadelle.Strasbourg a d’ailleurs créé, dès 2010, le Réseau national des collectivités pour l’habitat participatif.
En savoir plus

La ville coopérative

Le quartier Coop porte les valeurs d’innovation et de solidarité de la COOP Alsace. Ses grands bâtiments historiques sont préservés, rénovés, réinventés dans la lignée de l’esprit des lieux. La vie de quartier anticipe d’autres façons de consommer, de travailler dans une logique d’échange, de partage et de collaboration. Autour du projet KaléidosCOOP, se fédèrent des acteurs de l’économie sociale et solidaire, de l’artisanat et des industries créatives ainsi que des associations culturelles.


 

Ancrage et révélation

Les constructions s’inscrivent dans la mémoire des îles du Rhin, dialoguent avec l’héritage portuaire ainsi qu’avec le patrimoine historique de Strasbourg : volumes et gabarits, alliance de la brique et du bois, toitures en pentes et terrasses. La relation à l’eau est partout privilégiée et le bâti se réconcilie avec la nature grâce à des ambitions écologiques associant performance énergétique et réduction de l’impact carbone, notamment via le développement de la construction bois , ou encore, en favorisant la végétalisation des façades et des toitures et en défendant la réhabilitation des bâtiments existants.

Les logements s’inscrivent dans une démarche de conception bioclimatique, notamment dans l’attention portée au confort d’été :  cœurs d’îlots de pleine terre où de grands arbres peuvent prendre racine et l’eau circuler vers les nappes, logements traversants pour une ventilation naturelle, protections solaires sur les façades exposées, loggias, végétalisation des espaces publics… L’architecture est pensée dans son environnement pour créer des loggias généreuses, des toitures terrasses, des aires de pique-nique, de jeux, des jardins, des venelles…

Des espaces verts essaiment dans tous les quartiers pour se détendre :

  • Parc de la Citadelle, connecté au quartier par une nouvelle passerelle piétonne, et parc de la pointe nord sur la presqu’île Citadelle
  • Parc du Petit Rhin, à la jonction des quartiers Starlette et Coop
  • Jardin des Deux Rives et Promenade du Rhin

Ces espaces deviennent autant de lieux confortant les trames verte et bleue du territoire (pour en en savoir plus sur la biodiversité et les continuités écologiques du territoire)

 

Lire la suite Replier le texte

Les opérations de logements

Filtrer par Quartier

Filtre Quartier Opération
  • Quartier CITADELLE (4)
  • Quartier STARLETTE (3)
  • Quartier COOP (6)
Vue perspective de Dock-1. Crédits Lucquet Architectes et Dietrich Untertrifaller Architectes.

Dock-1

Trait d’union entre le bassin Vauban et le bassin de la Citadelle, Dock-1 est un projet emblématique et structurant[...]
La Salle des Cuves de la Cave à vins. Crédits photo Pierre Frigeni.

La Cave à Vins

C’est en 1964 qu’est construit par la COOP Alsace ce qui est alors considéré comme le chai le plus moderne de[...]
Vue sur le bâtiment de l'Union Sociale

L’Union Sociale

Après plusieurs études de faisabilité, l’Union Sociale, ancien entrepôt de la COOP construit dans les années[...]
Vue perspective de la Coopé. Crédits DRLW.

La Coopé

La Coopé est l’un des plus grands projets strasbourgeois d’habitat en autopromotion. 3613 m2 de Surface de[...]
Vue perspective de la cour intérieure de Lorelei. Crédits LPAA et OFFICE KGDVS.

Lorelei

Le projet baptisé « Lorelei » est un écho au rocher rhénan, symbole de l’émergence d’une culture[...]
Vue perspective de la Presqu'île Sud à Citadelle. Crédits DEA Architectes.

Presqu’île Sud

Le projet Presqu’île Sud proposera principalement du logement en location intermédiaire et en location[...]

La fabrique du projet

Les arbres arrivent au bassin Vauban

Des arbres voguant au fil du Rhin

De l’embouchure du Rhin jusqu’à Strasbourg, découvrez l’histoire peu commune d’une livraison d’arbres par[...]