Strasbourg Deux—Rives
Actualités
Actualités > Evénements > Retours en images sur un week-end riche en émotions !

Retours en images sur un week-end riche en émotions !

L'inauguration du pont Beatus Rhenanus durant le TRAMFEST - © Eurométropole
Roland Ries, Maire de Strasbourg, et Toni Vetrano, Maire de Kehl devant le nouveau pont Beatus Rhenanus © Jérôme Dorkel / Eurométropole
Le tramway transfrontalier traverse le Rhin sur le nouveau pont Beatus Rhenanus © Jérôme Dorkel / Eurométropole
Message subliminal - © Vincent Muller / SPL Deux Rives
La "Kirmess" prend possession de l'ancienne cour des douanes - © Vincent Muller / SPL Deux Rives
Alexandre Chemetoff (à gauche) et Henri Bava en charge des plans guide de la COOP et du Projet Deux-Rives / Zwei Ufer © Vincent Muller / SPL Deux Rives
Balade en bateau avec Batorama pour découvrir le grand projet Deux-Rives - © Vincent Muller / SPL Deux Rives
Le tramway enjambe le pont de la Citadelle - © Vincent Muller / SPL Deux Rives
© Vincent Muller / SPL Deux Rives
© Vincent Muller / SPL Deux Rives
L'ososphère revient à la COOP pour ses fameuses nuits électroniques - © Vincent Muller / SPL Deux Rives
L'exposition pour mieux connaître le Projet Deux-Rives / Zwei Ufer © Vincent Muller / SPL Deux Rives
L'ancienne cave à Vins de la COOP devient lieu d'exposition pour le festival Ososphère © Vincent Muller / SPL Deux Rives
Jouer au milieu d'une maquette ludique du projet Deux-Rives / Zwei Ufer © Vincent Muller / SPL Deux Rives
Une ancienne rame du tramway qui traversait le Rhin il y a un siècle, exposée à Kehl am Rhein © Vincent Muller / SPL Deux Rives

Avec l’inauguration de la ligne de tramway entre Strasbourg et Kehl am Rhein et du nouveau pont Beatus Rhenanus, le festival Ososphère et des animations originales autour des nouvelles stations du tramway, le dernier week-end d’avril restera dans les mémoires. Le Port du Rhin est ainsi devenu trois jours durant le nouveau centre d’une agglomération transfrontalière. Retour en images sur ce week-end exceptionnel.

A noter enfin pour les retardataires que le festival Ososphère se poursuit encore le temps d’un week-end à la COOP. L’occasion de découvrir l’exposition in situ dans le bâtiment de l’ancienne cave à vins (composée d’une trentaine d’œuvres d’artistes nationaux et internationaux), d’assister à des « cafés-conversatoires » et de déambuler à sa guise dans le Pop-Up district, véritable petit morceau de ville éphémère.

RDV samedi 6 mai et dimanche 7 mai de 12h à 20h. Entrée libre.