Strasbourg Deux—Rives
Le projet urbain
Accueil > Le projet urbain > Projet Deux-Rives : construire avec la nature

Projet Deux-Rives : construire avec la nature

Jeanne Barseghian et Pia Imbs durant l'inauguration de la Inaug 89ème foire européenne

Plus grand projet d’aménagement de notre territoire, le projet Deux-Rives s’étend du Neudorf aux rives du Rhin et offre une continuité du Parc du Heyritz à Kehl-am-Rhein. Ce projet tisse des liens, rompt l’isolement de quartiers historiques, longtemps en marge, et offre un destin nouveau à ce vaste territoire, situé au cœur du port de Strasbourg. Ces liens nouveaux doivent permettre un véritable brassage de populations, en rendant possibles de nouvelles cohabitations et voisinages, avec en ligne de mire l’enjeu essentiel de la mixité sociale.

Le projet Deux-Rives inscrit un peu plus dans le paysage l’âme transfrontalière de Strasbourg, ville tournée vers le fleuve, ville promesse de paix. La construction européenne a débuté là, sur cet ancien champ de bataille ; aujourd’hui, deux rives amies.

Pour autant, un ambitieux dessein pour cette zone ne doit pas se traduire par un dessin à gros traits. À un canevas serré, massif et dense, nous préférons un urbanisme tout en dentelle, aérien et ouvert. C’est en ce sens que nous avons réorienté le projet urbain, pour éviter la création de nouveaux îlots de chaleur et permettre aux habitantes et habitants de bien vivre dans leur quartier.

Le projet permet de répondre au besoin croissant de logements dans l’Eurométropole sans céder à l’étalement urbain. Au-delà de ce défi, il en est un autre tout aussi essentiel : faire de ces quatre quartiers – Citadelle, Starlette, Coop, Rives & Port du Rhin – de véritables lieux de vie, de rencontres, avec leurs espaces de jeux et détente, leurs rendez-vous culturels, leurs équipements publics et services de proximité. Un territoire vivant, dont le cœur sera libéré du trafic routier. Et les quartiers seront reliés de manière organique par la végétation serpentant entre les nouvelles constructions, elles-mêmes à haute qualité environnementale.

Nous veillerons à ce que les nouveaux logements, soient des appartements où il fait bon-vivre, agréables, lumineux et surtout abordables. La part des logements abordables a été portée à 40%.

Le projet Deux-Rives est une chance, ici il ne s’agit pas seulement de déminéraliser, de végétaliser mais bel et bien de construire avec la nature.

Pia IMBS
Présidente de l’Eurométropole de Strasbourg

Jeanne BARSEGHIAN
Maire de Strasbourg