Le Silo Coop depuis la rue du Port du Rhin. Crédits : Gauthier Films pour le groupe Briand

Du changement pour le stationnement : le parking Silo Coop ouvre et les tarifs évoluent

Au quartier Coop, le parking public Silo Coop a ouvert ses portes. D’une capacité de 600 places, il permettra de répondre aux besoins en stationnement du quartier : pour celles et ceux qui y habitent, y travaillent ou y sont en visite. Pensé comme une plateforme de mobilités, il offre de multiples services en plus du stationnement sécurisé. Son ouverture et les évolutions tarifaires à l’échelle des parkings publics du projet urbain illustrent une gestion du stationnement volontariste qui réduit la place de la voiture dans l’espace public.

Un parking ouvert sur le quartier

Depuis le 15 décembre, le parking Silo Coop a été mis en service par la société Indigo, son exploitant pour le compte de l’Eurométropole de Strasbourg.

Situé en entrée de quartier et accessible par la rue Lucie Baud, il répond au besoin en stationnement du quartier et illustre la politique de stationnement à l’échelle du projet urbain : les voitures se garent en entrée de quartier et le stationnement n’est pas autorisé en voirie, limitant ainsi la présence de la voiture dans l’espace public et laissant la place aux modes actifs (piétons, cycles, trottinettes…), à la rencontre et aux usages récréatifs.

Une tarification qui évolue suite aux échanges avec les habitant·es

Une évolution de la politique tarifaire des parkings publics du projet urbain Deux-Rives a été votée ce mercredi 20 décembre par les élu·es eurométropolitain·es en conseil après plusieurs échanges avec les habitant·es des quartiers Coop, Starlette et Citadelle. En effet, après une interpellation des riverain·es en septembre 2022, une réunion publique a été organisée début 2023. Elle a été suivie par trois réunions de quartier, pour identifier et traiter ensemble les problématiques que rencontrent les habitant·es en matière de stationnement mais aussi dans leur quotidien.

Ce travail partenarial a conduit à la mise en place de tarifs résidents adaptés, ce qui faisait l’objet d’une forte demande des habitant·es : 35 € au lieu de 48 € proposés initialement pour les personnes qui possèdent une concession longue durée ; 90 € au lieu de 100 € pour celles qui n’en possèdent pas.

Infos pratiques

Le parking Silo Coop est ouvert 7j/7 24h/24, il est situé rue Lucie Baud : voir sur maps

Pour toute demande d’abonnement pour Silo Coop et Dock-1, vous pouvez contacter l’exploitant du parking via leur site internet, par téléphone au 03 88 32 46 19, par mail boutique-strasbourg@group-indigo.com ou à la boutique indigo (Parking Kleber Homme de Fer – niveau -1 sous la place Kleber).

Et pour plus d’informations sur le parking provisoire de la Coop, c’est par ici.

Grille tarifaire au 21 décembre 2023

Tarif des abonnements*

AbonnementsMensuelAnnuel
Résident avec concession longue durée 24/24h35 €420 €
Bureau avec concession longue durée 07h/20h50 €600 €
Résident sans concession longue durée 24/24h90 €1080 €
Bureau sans concession longue durée 07h/20h115 €1380 €

Tarification horaire*

Durées de stationnementTarifs
Jusqu’à 7h de stationnement0.4 € par quart d’heure
Forfait pour 24h de stationnement20 €
Forfait soirée (de 20h à 02h du matin)2 €
Forfait nuit (de 02h du matin à 07h)2 €
Tarif motos50% de réduction

* plus d’informations sur la grille tarifaire en boutique

Un stationnement optimisé pour des espaces publics plus chaleureux

La capacité de 600 places a été calculée sur le principe de la mutualisation et du foisonnement :

  • Le parking est mutualisé entre les diverses opérations immobilières et permet de répondre au besoin règlementaire de production de stationnement pour toute opération immobilière (c’est une obligation définie par la réglementation en matière d’urbanisme). C’est la concession longue durée, un droit de stationnement d’une durée de 30 ans, qui concrétise cette mutualisation juridiquement et permet de lier une place garantie dans le parking silo à un logement ou un bureau.
  • Il fonctionne également sur le principe du foisonnement : les places sont garanties pour les habitant·es et les bureaux et commerces disposant d’une concession longue durée mais pas réservées ; ils peuvent toujours accéder au parking mais pas toujours à la même place. Cela permet d’optimiser l’utilisation du parking : en simplifiant, celles et ceux qui viennent travailler dans le quartier laissent leur place à celles et ceux qui rentrent le soir dans leurs appartements : c’est le principe du foisonnement.
  • Le principe de concentrer le stationnement dans des parkings en silo a un impact positif à l’échelle des bâtiments et du quartier :
    • Comme il n’y a pas de parkings souterrains, les cœurs d’îlots sont en pleine terre, ce qui permet de rafraîchir la ville avec un sol qui respire et en y plantant de grands arbres.
    • Comme les voitures ne peuvent pas se garer dans la rue hormis sur quelques places réservées à la livraison et au dépôt de biens ou de personnes, l’espace public est libéré de l’emprise du stationnement : cela fait plus de place pour les piétons, les cycles et… sous couvert du bon respect de la zone de rencontre par les automobilistes, aux jeux d’enfants.

Finalement, cette organisation du stationnement s’inscrit dans une démarche globale de réflexion des mobilités. En effet, elle est complétée par des ratios de parking volontaristes (seulement 65% des logements doivent avoir une place de stationnement en moyenne à l’échelle du projet urbain). Elle est également précédée par la mise en service de la ligne D du tramway en amont des opérations immobilières (une infrastructure majeure de transport en commun inaugurée en 2017). Tous ces éléments traduisent un aménagement urbain qui accompagne le développement des mobilités douces et actives. Cela permet de créer des espaces publics généreux où il fera bon se rencontrer mais également de participer au travail global qui est mené en faveur d’une meilleure qualité de l’air et d’un désengorgement des axes routiers.

Carte présentant les mobilités à l'échelle du projet urbain (voir page "se déplacer" sur l'accueil pour toutes les informations)
Les mobilités à l’échelle du projet urbain

Les services du parking Silo Coop

D’une capacité de 600 places, Silo Coop s’élève sur 9 niveaux. Une soixantaine de places sont équipées d’installations de recharge électrique pour celles et ceux disposant d’une voiture électrique. En parallèle, le rez-de-chaussée du bâtiment accueille des sanitaires publics, des places pour vélos et vélos-cargos, ainsi que des places pour motos, des emplacements réservés aux personnes à mobilité, des places de courtoisie (familles, femmes seules…) sans oublier des places pour livraison. Retrouvez toutes les informations sur la fiche opération du Silo Coop.

Qu’en est-il du parking provisoire de la Coop ?

Afin d’être conforme à la réglementation en urbanisme et de permettre la construction des bâtiments de logements et de bureaux du quartier Coop, la SPL Deux-Rives a bâti un parking provisoire devant servir jusqu’à la livraison du parking Silo Coop. C’est le même principe qui a été appliqué pour le parking provisoire de Starlette.

Ce parking provisoire sera définitivement fermé le lundi 25 mars à 14h, le temps de permettre aux personnes qui détiennent un abonnement dans ce parking d’opérer la transition vers le parking Silo Coop qui sera, à compter de mars 2024, la seule solution de stationnement du quartier.

D’ici à la démolition du parking, celui-ci pourrait accueillir, en plus d’un espace de stationnement pour les chantiers, différents usages qui restent à déterminer.

La démarche résumée en une illustration

Les enjeux de place dans l'espace public illustrés : une voiture prend autant de place que plusieurs vélos ou piétons (synthèse de l'argumentaire exprimé dans l'article)
Synthèse des enjeux de partage de l’espace public pour les mobilités et la rencontre par Ariane Pinel pour la SPL Deux-Rives