Strasbourg Deux—Rives
Actualités
Accueil > Actualités > Participation citoyenne > Le projet urbain évolue. Deux-Rives, c’est quoi le plan ?
Carte des équipements publics du projet urbain (Crédits SPL Deux-Rives)

Le projet urbain évolue. Deux-Rives, c’est quoi le plan ?

Un projet en évolution après plus d’un an de travail 

Depuis 2017, avec l’extension du tramway et le développement des quartiers Citadelle, Starlette, Coop et Rives & Port du Rhin, le projet Deux-Rives / Zwei-Ufer conforte toujours plus le lien de Strasbourg à l’Allemagne.  

Aujourd’hui, le projet urbain se poursuit et évolue pour mieux incarner les ambitions et enjeux portés par l’équipe élue à la Ville et Eurométropole de Strasbourg. 

L’objectif ? Mieux répondre aux enjeux, présents et futurs, de ce territoire transfrontalier, à la fois paysager et industriel, habité et en mutation. 

Les évolutions en 3 min

La ville évolue, le projet Strasbourg Deux-Rives aussi !

Une démarche partenariale et participative 

Pendant plus d’un an, la SPL Deux-Rives, l’Eurométropole et la Ville de Strasbourg, les équipes d’urbanistes, architectes et paysagistes des agences TER-LIST-51N4E et Alexandre Chemetoff & Associés, le bureau d’études environnementales TRIBU et les bureaux d’études techniques ont travaillé pour faire évoluer le projet. 

Ce travail s’est notamment appuyé sur les enjeux soulevés par les habitant·es et acteurs socio-économiques du territoire, tels que consolidés au fil des années par la direction des territoires Neudorf – Deux-Rives, le conseil citoyen et les acteurs socio-culturels du quartier.  

Une fois esquissés les scénarios d’évolutions et premières orientations budgétaires, la démarche s’est nourrie des échanges avec les citoyen·nes et partenaires, lors d’ateliers participatifs dans l’espace public, d’une première Rencontre-forum, des conseils citoyens, et des échanges avec les élu·es. 

3 orientations stratégiques, déclinées concrètement à l’échelle des quartiers 

Pour chacun des 4 quartiers, les évolutions viennent répondre aux enjeux et besoins soulevés par les habitant·es et acteurs du Port du Rhin et anticiper ceux de demain, en incarnant 3 ambitions piliers :  

une gouvernance du projet urbain plus démocratique, où tout le monde peut s’exprimer et trouver sa place, avec des liens renforcés avec l’Allemagne et la ville frontalière de Kehl-am-Rhein ; et une nouvelle ambition pour la participation citoyenne  

une ville des transitions écologiques, qui s’adapte aux changements climatiques ; avec de généreux espaces végétalisés, un cadre de vie plus sain et des quartiers supports de transition vers des modes de vies écologiques (mobilités douces et décarbonées, réduction des déchets, alimentation durable…)  

une ville inclusive et solidaire, qui répond aux besoins de toutes et tous, avec 40% minimum de logements abordables, une offre confortée et diversifiée d’équipements publics, plus de services de proximité, et un soutien à une économie locale et durable. 

Pour une illustration concrète de ces orientations, retrouvez l’étude des évolutions du projet urbain appliquées au quartier Citadelle

Synthèse des évolutions à l’échelle des quartiers

Télécharger la version accessible des fiches de présentation des évolutions du projet par quartier

Focus sur les nouveaux équipements publics

Pour une ville inclusive et solidaire, une attention particulière a été portée au renforcement du programme des équipements publics, pour pallier les déficits constatés et conforter une ville dont les services et aménités sont accessibles à pied, à proximité.

Les équipements et aménagements publics complémentaires sont :

  • Une salle polyvalente de quartier (la « Petite Salle » de la cave à vins) pour les quartiers Port du Rhin / Coop (livraison Phase 1 – 2023)
  • Un équipement « tiers-lieu social et culturel » au port du Rhin, mutualisant une médiathèque, des espaces pour les pratiques artistiques (musique, danse, théâtre…) et un guichet unique de services publics (Espace France Services) (livraison Phase 1 – 2026)
  • Des espaces périscolaires adossés aux écoles des quartiers Starlette (livraison Phase 1 – 2025), puis à Citadelle et Rives & Port du Rhin (Phase 2, en lien avec la construction des écoles)
  • Des espaces sportifs en extérieurs (Phase 1 et 2, en lien avec la création des parcs, squares et promenades)
  • Deux Maisons de la petite enfance à Starlette puis une autre à Citadelle (livraison Phase 2 – 2026-2030)
  • Des espaces d’activités socio-culturelles au cœur des quartiers, en socle des bâtiments (livraison Phase 2 – 2026-2030, en lien avec la construction des opérations)
  • Un gymnase, en lien avec l’implantation d’un collège (livraison Phase 2)
Carte des équipements publics du projet urbain (Crédits SPL Deux-Rives)
Carte des équipements publics du projet urbain (Crédits SPL Deux-Rives)

Un investissement public pour les citoyen·nes d’aujourd’hui et de demain  

Combien et pourquoi ? 

Deux délibérations cadres viennent acter ces nouvelles ambitions et les investissements publics qui s’y rattachent : 

  • L’une, votée par le conseil municipal le 31 Janvier 2022, acte les ambitions sur la création des équipements publics de la Ville de Strasbourg. 
  • L’autre, votée le 04 Février 2022 au conseil eurométropolitain, acte et finance l’ensemble des évolutions urbaines du projet, renforçant la qualité environnementale et socio-urbaine du projet et assurant la création de grands espaces verts métropolitains. 

La Ville et Eurométropole de Strasbourg vont ainsi investir 44,7 millions d’euros supplémentaires (8,3 M€ pour la Ville de Strasbourg et 36,4 M€ pour l’Eurométropole) pour la période 2021-2026, soit un investissement total de 121 millions d’euros pour la durée du projet (2014-2030). 

Cet investissement complémentaire est nécessaire pour : 

  • Financer la réalisation des équipements et espaces publics. 
    Il s‘agit ici de pallier les déficits constatés (pour mémoire, aucune crèche publique ou aucun espace socio-culturel et périscolaire n’était financé et programmé pour 10 000 nouveaux habitants !) et de concrétiser l’ambition d’une ville pour tous et toutes, avec des services, espaces et équipements publics de proximité, accessibles à pied ou à vélo.  
  • Compenser la diminution des recettes foncières, liées aux nouvelles ambitions (ajustement des formes urbaines pour plus de résilience et qualité d’habiter, préservation d’espaces végétalisés, mixité fonctionnelle et implantation d’équipements publics, augmentation de la part de logements abordables…) 

Un investissement public en soutien durable à l’économie du territoire

Aujourd’hui, l’ensemble de ces investissements (121 millions d’investissement au total au titre du budget Ville et Eurométropole, sur la durée du projet urbain) et l’ensemble des travaux engagés par la SPL Deux Rives (276,4 millions d’euros d’investissement public territorialisé, compensés par ailleurs par les recettes foncières) s’inscrivent en faveur d’un soutien durable à l’économie locale. 

En effet, ce ne sont pas moins de 2700 emplois générés par les investissements publics de la Ville et Eurométropole et la mise en œuvre du projet par la SPL Deux Rives (ratio moyen utilisé pour le calcul : 9,7 emplois (temps plein) générés pour 1 million d’euros d’investissement dans l’aménagement/travaux public, d’après la FNTP)… et cela sans compter les emplois générés par les opérations immobilières en logements, bureaux et activités.

Par ailleurs, les investissements réalisés sont structurants à plusieurs titres : 

  • Les 380 000 m² bâtis ou réhabilités dynamisent la filière de la construction en soutenant les entreprises et emplois locaux 
  • De fortes ambitions sur la qualité environnementale et sociétale des projets participent à la montée en compétence des acteurs du territoire en visant une réplicabilité des projets et des innovations à l’échelle du territoire. (Ex. projet de quartier bas-carbone autour de la construction bois, de la transition des modes de vies et de la logistique écologique, sur Citadelle – projet candidat au 4ème Programme d’Investissements d’Avenir du gouvernement français (PIA 4) « démonstrateur de la ville de demain »). 

Le projet en quelques chiffres….

74 hectares en transformation entre le parc de la Citadelle et les rives du Rhin
4 quartiers en projet : Citadelle, Starlette, Coop et Rives & Port du Rhin

Plus de 20 hectares de nouveaux espaces verts et publics, structurés par 2 nouveaux parcs, 3 grandes promenades ainsi qu’un réseau de squares, chemins et placettes au cœur des 4 quartiers, avec plus de 2000 arbres plantés

380 000 m² de projets à développer parmi lesquels :

  • 3 700 logements environ dont, désormais, min 40% de logements abordables
  • 130 000 m² d’équipements publics et d’activités socio-économiques et culturelles (écoles, bureaux, culture, loisirs, ateliers, formations, commerces, …)

Aller plus loin