Strasbourg Deux—Rives
Actualités
Accueil > Actualités > Logements > Découvrez le lauréat de la Sérigraphie
Perspective présentant la façade sud de la Sérigraphie et la Place des ouvrières de la Coopé vues depuis la rue de la Coopérative à Strasbourg (Crédits perspective : Lucquet Architectes)

Découvrez le lauréat de la Sérigraphie

Plus discrète que l’Union Sociale ou la Cave à Vins, la Sérigraphie n’en reste pas moins l’un des bâtiments les plus remarquables du quartier Coop. Construit dans les années 1920, cet ensemble d’environ 5000 m² était un véritable outil multifonction pour la Coop Alsace, l’ancienne entreprise de distribution ayant donné son nom au quartier. Un siècle plus tard, l’avenir de la Sérigraphie se précise : un jury vient de désigner les opérateurs Living Promotion et Loft Factory ainsi que l’investisseur Lava 55, associés à Lucquet Architectes lauréats de l’Appel à projet pour la réhabilitation et réaffectation du bâtiment.

Vous cherchez des information sur la commercialisation ou les avancées du projet? RDV sur la fiche opération

_Focus sur les 3 volumes constituant la Sérigraphie_ La singularité de la Sérigraphiedont vous pouvez découvrir l’histoire ici , réside dans le découpage de ses volumes. Ils correspondent aux différentes phases de construction du bâtiment. Initialement furent construites la Petite Sérigraphie en 1924 (d’une surface de plancher de 1 005 m²*) et ce qu’on appelle la Nave pour sa forme évoquant un navire (d’une surface de plancher de 500 m²*). C’est en 1930 qu’est bâtie la Grande Sérigraphie (d’une surface de plancher de 3 610 m²*), dans la prolongation de la Petite, le long de la rue de la Coopérative.

* Ces valeurs correspondent aux surfaces de plancher du projet
La Sérigraphie
Le découpage de la Sérigraphie © Lucquet Architectes

_Un appel à projet ambitieux pour un bâtiment atypique_ Publié en juillet 2019, l’appel à projet de la SPL Deux-Rives pour la Sérigraphie mettait l’accent sur la capacité des candidats à animer les lieux et à sublimer le patrimoine industriel, au bénéfice de tous. D’abord, la programmation se devait d’être mixte et inclusive, c’est-à-dire qu’elle devait allier des bureaux, de l’activité commerciale et artisanale, mais aussi des logements, le tout pour une grande diversité de citoyens. Enfin, le programme devait assurer une réhabilitation qualitative, à la fois frugale dans son approche (respect des qualités du bâtiment existant, économie de matériaux, inscription dans le paysage et le contexte urbain, …) et généreuse dans ses usages (programmation de services et activités en rez-de-chaussée permettant de créer une place animée et conviviale autour de la Sérigraphie et de l’Administration), le tout en cohérence avec les orientations architecturales, paysagères et urbaines dressées par l’architecte-urbaniste-paysagiste Alexandre Chemetoff pour le quartier dans le plan guide Coop.

_L’équipe lauréate_ Le projet porté par l’opérateur Living Promotion associé à Loft Factory et à l’investisseur Lava 55, sous la maîtrise d’œuvre de Lucquet Architectes, a été retenu au terme du jury du 13 janvier dernier. L’équipe a su convaincre le jury en répondant aux besoins de mixité et de qualité de la réhabilitation conformément aux attendus de l’appel à projet, tout en proposant un socle actif en rez-de-chaussée : des commerces, de l’artisanat ou d’autres activités qui s’ouvriront sur le quartier, ses habitants et ceux qui viennent y travailler.

Vue d'ensemble du projet depuis la rue de la Coopérative © Lucquet Architectes
Vue d’ensemble du projet depuis la rue de la Coopérative © Lucquet Architectes

_Des logements en autopromotion et du café dans la Grande Sérigraphie_ Si la programmation se voulait singulière dès l’appel à projet, l’offre finale a su se rendre atypique en proposant une conception des logements en autopromotion. Pour faire simple, les futurs acquéreurs se réunissent ensemble pour concevoir les parties communes et choisir des prestataires avec l’appui de Loft Factory. Une fois les travaux de gros œuvre terminés, ils assurent eux-mêmes les travaux de second œuvre. Ce schéma a l’avantage de permettre une accession à la propriété à coût réduit par un montage particulier déjà éprouvé sur la Coop – et expliqué ici – avec le projet de logements participatifs la Coopé.

Au sein de la Sérigraphie, 26 logements de 45 à 145 m², répartis entre les 1er et 4ème étages du bâtiment doivent désormais trouver preneurs. 85% de ces logements font plus de 60 m², et environ 45% ont une surface supérieure à 90 m². Un atelier vélo de 40 m² au rez-de-chaussée ainsi qu’une buanderie au sous-sol de 25 m² seront proposés aux habitants.

Le rez-de-chaussée de la Grande Sérigraphie accueillera en outre une micro-brûlerie alsacienne de café de spécialité portée par Omnino. Elle offrira une boutique, une cantine mais aussi un atelier de torréfaction sur 1060 m² (RDC + Cave).

Vue intérieure d'un logement. Les colonnes emblématiques du bâtiment resteront. © Lucquet Architectes
Vue intérieure d’un logement. Les colonnes emblématiques du bâtiment resteront. © Lucquet Architectes

_Bureaux, micro-crèche et rez-de-chaussée actif à la Petite Sérigraphie_ Aux 1er et 2nd étages de la Petite Sérigraphie seront créés 550 m² de bureaux ouverts aux intéressés ! Ces bureaux sont décomposés en 3 lots livrés bruts (selon le principe présenté ci-dessus), dont deux de 160 m² et un de 223 m², avec possibilité de division ou regroupement des lots. Le 1er étage accueillera également une micro-crèche bilingue franco-allemande portée par l’entreprise Krysalis. Elle disposera d’une capacité de 11 lits et s’étendra sur 126 m².

Au rez-de-chaussée de la Petite Sérigraphie, l’ambition est de trouver un porteur de projet capable d’animer la vie de quartier à travers une activité ouverte sur la place de la Sérigraphie attenante. Parmi les projets désirés : bar, épicerie ou encore petit commerce, qui pourraient profiter des quelques 330 m² alloués à ce lot.

_Cave vinicole urbaine et toit-terrasse transformé en serre à la Nave_ Le rez-de-chaussée sera animé d’une cave vinicole urbaine qui disposera d’un bar à vin donnant sur la place voisine. Portée par l’entreprise Niderwind, ce clin d’œil au passé vinicole du bâtiment prendra place sur près de 250 m² et contribuera, aux côtés et en complémentarité du projet de la Cave à Vins et de son ancienne Salle des Cuves, à la réactivation du passé productif de la Coop Alsace.

La toiture partagée de la Nave, d’une superficie de 250 m², comprendra une serre de 100 m² accessible aux jeunes résidents de la crèche et à tous les occupants de la Sérigraphie, habitants ou travailleurs. Elle se prolongera en une terrasse extérieure de 150 m² également ouverte aux occupants du bâtiment.

Envie d’en savoir plus sur l’histoire du bâtiment ? C’est par ici !

Pour tout renseignement concernant les logements ou les surfaces professionnelles : contact@living-promotion.fr

Les activités en rez-de-chaussée animeront le quartier. © Lucquet Architectes
Les activités en rez-de-chaussée animeront le quartier. © Lucquet Architectes