Strasbourg Deux—Rives
Actualités
Accueil > Actualités > Logements > A Starlette, 3 opérations donnent naissance à une nouvelle centralité pour le quartier

A Starlette, 3 opérations donnent naissance à une nouvelle centralité pour le quartier

A Starlette, 3 nouvelles opérations, StarCoop 1, StarCoop 2 et StarCoop 3 (noms provisoires en attendant le lancement des programmes de commercialisation) viennent s’installer entre le parc du Petit Rhin et le bassin Vauban, au nord de la ligne de tram. Voisines de l’arrêt StarCoop qui desservira les quartiers Coop et Starlette, ces 3 opérations s’articulent pour donner naissance à une nouvelle centralité pour le quartier Starlette avec des commerces, des restaurants et des équipements publics (en particulier la maison de la petite enfance qui jouxte StarCoop 3 et le parking public StarDock) de part et d’autre de la ligne de tram. Organisées autour d’un pôle d’enseignement supérieur dédié à l’hôtellerie, elles ont fait l’objet d’un travail d’adaptation pour venir dynamiser la vie de quartier tout en préservant des qualités paysagères, architecturales et environnementales fortes.

Starcoop 1, 2 et 3 en résumé

Au nord du Pont André Bord, à proximité directe de la ligne de tram et de l’arrêt StarCoop, les opérations StarCoop 1, 2 et 3 s’articulent pour donner naissance à une nouvelle centralité.

Un pôle d’enseignement supérieur porté par le groupement MarignanVatel comportant une école hôtelière Vatel et la résidence étudiante y attenant s’installera à proximité directe du tram, dans l’opération StarCoop 1. Par ailleurs, le programme de Starcoop 1 comporte également des commerces, un restaurant et un hôtel qui viennent activer le rez-de-chaussée.

Ce pôle d’enseignement sera complété par les opérations StarCoop 2 et 3 qui comportent chacune un programme mixte de logements (logements en accession libre, logements sociaux et une résidence sociale jeunes actifs) qui se développe sur un socle de rez-de-chaussée actifs donnant sur la route du Petit Rhin comme sur le quai.

Concrètement, le long de la route du Petit Rhin, des commerces (boulangerie, pharmacie, pôle médical par exemple, le programme détaillé pourrait évoluer) s’installeront ainsi qu’un café d’application où les étudiants de l’école Vatel participeront au service et en cuisine. Côté quai, un hôtel et deux restaurants (dont un restaurant d’application pour l’école hôtelière) donneront sur le bassin Vauban.

Un projet retravaillé pour mieux s’ancrer dans le quartier

Le projet initial, présenté et classé second lors de la consultation pour le programme de la Cour des Douanes, dans le quartier du Port du Rhin, avait retenu l’attention du jury par sa pertinence en termes de programme.

Après plusieurs échanges entre la Ville et Eurométropole de Strasbourg, la SPL Deux-Rives, la maîtrise d’œuvre urbaine du projet Deux-Rives (TER-List-51N4E-OTE et le bureau d’études environnementales TRIBU) et le groupement Marignan-Vatel, il a été décidé de travailler ensemble pour adapter le programme avec 3 objectifs : un projet moins dense, une bonne intégration avec la maison de la petite enfance qui jouxte StarCoop 3 et un travail sur les qualités environnementales des 3 opérations. Après près d’un an, ce travail en commun a permis de sélectionner 3 lauréats, un pour chacune des opérations.

Un travail fin sur la qualité environnementale des projets

Pour travailler aux évolutions du projet urbain votées début 2022, le bureau d’études environnementales TRIBU s’est joint à la maîtrise d’œuvre urbaine. Il réalise notamment des prescriptions environnementales qui sont intégrées au cahier de prescriptions de chaque opération.

StarCoop 1, 2 et 3 sont les premières opérations soumises à ces nouvelles prescriptions environnementales, regroupées selon les recommandations suivantes à l’échelle du projet :

  • Une approche bioclimatique visant à réaliser prioritairement de façon passive la plus grande part possible des fonctions du bâtiment : enveloppe thermique performante, traitement des ponts thermiques, confort thermique passif, éclairage naturel abondant…
  • Une conception des systèmes énergétiques privilégiant le recours aux installations simples, performantes et pérennes
  • La récupération des énergies fatales et la production d’énergie renouvelable
  • Le choix de modes constructifs, matériaux et systèmes sains et à faibles impact carbone, en privilégiant les matériaux à faibles émissions de Composés Organiques Volatiles (COV), biosourcés et locaux
  • L’intégration du végétal dans une approche multicritères visant à faire de l’îlot un relais de biodiversité contribuant à la réduction de la surchauffe estivale et à la préservation du cycle naturel de l’eau.

Schémas de prescriptions climatiques par opération et par saison pour StarCoop 1,2 et 3

Schéma de prescriptions environnementales de StarCoop 2 en hiver (confort d'été et d'hiver en fonction de la position du soleil, de la végétation et de la circulation d'air par rapport au bâtiment)
Schéma de prescriptions environnementales de StarCoop 2 en hiver

L’analyse des projets architecturaux se fait donc au regard de ces prescriptions environnementales ainsi que des prescriptions urbaines, architecturales et paysagères. Les projets lauréats (que vous pouvez découvrir en détail ci-dessous) sont ceux qui ont proposé la meilleure réponse à l’ensemble de ces prescriptions.

Pour découvrir les 3 opérations en détail

Pour aller plus loin :